Rechercher

La régression du sommeil à 4 mois

Dernière mise à jour : 15 déc. 2021

LA RÉGRESSION DES 4 MOIS ⚡️⚡️⚡️


🔍 Zoom aujourd’hui sur la régression des 4 mois par laquelle passent de nombreux parents et leur(s) bébé(s), non sans difficultés.


Qu’est-ce que cette expression étrange ? Je crois bien que la première fois qu’on l’entend, c’est quand on devient parent.


Tout allait si bien, il ou elle faisait même ses nuits, et d’un coup, on ne sait pas trop pourquoi, tout est chamboulé !


Réveils nocturnes, difficultés d’endormissement, refus de dormir, des heures à bercer encore et encore…


Bienvenue dans la régression des 4 mois !


Alors en clair, que se passe-t-il ?

Avant 4 mois, le sommeil du nouveau-né comprend le sommeil agité et le sommeil calme. Les cycles de sommeil sont courts (environ 35 mins).

Bébé est encore dans la phase d’adaptation entre vie intra utérine et vie extra utérine. En général il dort plutôt bien et tout le monde est ravi.

Aux alentours de 3/4 mois, on observe un changement considérable de la structure de sommeil de bébé avec des cycles de sommeil qui vont s’allonger.

A cet âge-là, bébé veut entrer en contact avec ses parents et ceux qui sont autour de lui. Il est très excité par tout ce qu’il voit et se laisse difficilement aller au sommeil car cela voudrait dire renoncer à diverses expériences de découverte et d’interaction avec le monde extérieur.

A chaque micro réveil il va donc tout faire pour ne pas se rendormir et profiter du monde et de ceux qui l’entourent.

Cela explique la diminution plus ou moins importante du temps de sommeil lors des siestes et des nuits.


Ok, mais on fait quoi ?


👶🏾 On ne panique pas, cette régression est « normale » et maintenant vous êtes au courant.

👶 Elle ne devrait pas durer plus d’un mois normalement.

👶🏽 Au quotidien, on fait en sorte de répondre au mieux aux besoins d’éveil de bébé : sorties à l’extérieur régulièrement, à la maison on essaie de le mettre face à une fenêtre où il peut observer ce qu’il se passe dehors, on interagit avec lui un maximum.

👶🏿Quand bébé dort et « chouine » voir même « pleure » en plein milieu de la nuit ou de la sieste, on n’accoure pas immédiatement. On patiente et on lui laisse la possibilité de se rendormir seul. Le micro réveil dure de quelques secondes à une dizaine de minutes. Attention, intervenez bien sûr si ses pleurs sont des pleurs de détresse.

👶🏻On peut aider avec de l’emmaillotage, des bruits blancs, lors des phases de sommeil


Et vous, êtes-vous passés ou passez-vous par cette phase ? Quelles actions avez-vous mis en place pour aider votre petit bout ? N’hésitez pas à partager votre expérience, elle pourra sans doute aider d’autres parents !


Bébé se réveille après 30 minutes de sieste


Dernièrement je vous parlais des micro siestes, aujourd’hui parlons des micro réveils ! Ils sont physiologiques et nous concernent tous ! Le plus important est de comprendre comment ils interviennent dans le sommeil du bébé, du jeune enfant afin d’agir au mieux lors des réveils engendrés par ces derniers !


Le sommeil est constitué de plusieurs cycles plus ou moins longs selon l'âge de la personne. On peut appeler ces cycles « les petits trains du sommeil ». Pour vous donner une idée, un cycle dure environ 45 min chez le bébé et plutôt 90 min chez l'adulte.


À la fin de chaque cycle intervient ce « micro-réveil». Petite phase transitoire qui permet de prendre le train suivant du sommeil. Ce micro-réveil peut durer chez le bébé et l'enfant de quelques secondes à une dizaine de minutes. On est tous programmés pour se réveiller, c'est physiologique.


🔸 Quand bébé ne se rendort pas :

Quelques causes :

💭 Associations au sommeil erronées

💭 Prise alimentaire (sein, biberon)

💭 Mauvaise qualité du sommeil

💭 Dette de sommeil

💭 Sieste dans la lumière du jour et donc stimulation visuelle

💭 Maladies

Etc...

🔸 Zoom sur les siestes

Quand un enfant lors d'une sieste est capable d'enchaîner plusieurs cycles de sommeil, c'est qu'il s'auto apaise lors du micro réveil et parvient à prendre le train suivant sans souci. Dans le cas contraire, on parle de micro sieste avec très certainement un manque de sommeil de jour qui s'installe.


🔸 Zoom sur les nuits

Quand un bébé « fait ses nuits », c'est aussi qu'il a atteint une certaine maturité cérébrale qui lui permet d'enchaîner les cycles de sommeil et donc de s'auto-apaiser lors des micro réveils. Dans le cas contraire, c'est qu'il a soit encore besoin de manger où alors c'est l'une des causes vu précédemment dans ce cas il existe des solutions pour aider bébé à faire ses nuits.


🔸 Pourquoi ne pas accourir quand bébé appelle ?

La nuit ou la journée, quand bébé dort, il est normal de l'entendre gazouiller, chouiner, voir même pleurer un peu. Il est recommandé de ne pas accourir de suite (sauf si ce sont des pleurs de détresse évidemment).

Pourquoi ? Il y a de grandes chances pour que ce soit un micro réveil et que bébé cherche tout simplement à se rendormir. Si on intervient trop vite, il se questionnera sur cette interaction, sera stimulé et mettra sans doute plus de temps à se rendormir.


Conclusion

Chez bébé, chez l'enfant et chez l'adulte d'ailleurs, les micro réveils sont normaux. Quand par contre la transition entre les cycles (jour ou nuit) a du mal à se faire, il faut s'interroger sur les causes et s'assurer que cela n'induira pas un manque de sommeil de jour ou de nuit.

⏰😴🤦‍♀️👶🏻🍼


#microreveil #sieste #nuit