Rechercher

Les pleurs du soir

Dernière mise à jour : 28 avr.

Ah ces fameux « pleurs du soir ». Appelés aussi dysrythmies, ce phénomène touche certains bébés (pas tous), durant les premières semaines de vie.

Avant 2/3 mois, il faut savoir que l’horloge biologique qui permet notamment à bébé de faire la différence jour/nuit n’est pas complètement installée. C’est assez perturbant pour le nourrisson, alors bien souvent, à la tombée de la nuit, bébé se met à pleurer.

En même temps, avec ces pleurs de décharge, bébé va évacuer toutes les tensions et tout le stress qu’il a pu ressentir tout au long de la journée.


Ces pleurs peuvent durer de quelques minutes à plusieurs heures sans arrêt.

C’est très éprouvant pour bébé et pour les parents qui se sentent désarmés et stressés à leur tour, car ils ne parviennent pas à aider bébé à se calmer.

Par conséquent, les parents sont paniqués et bébé ressent leur stress, c’est le cercle vicieux.


Bébé a du mal à se calmer car il sent que ses parents sont stressés.


Or, la plupart du temps, il n’y a rien à faire à part accepter la situation et accompagner son enfant dans ses pleurs. De plus, pleurer permet à bébé de libérer des hormones qui vont justement l’aider à se sentir mieux.

Accepter et accompagner bébé dans ces moments-là sont les maîtres mots. Plus on est anxieux face à cette situation, plus bébé le ressent, moins il se calmera.Cette « décharge », est nécessaire. Les pleurs étant son seul moyen de s’exprimer, voilà comment bébé communique. Et finalement, ça le soulage. Extérioriser ses tensions conduit à un apaisement ensuite.


Il y a tout de même quelques petites choses qu’il est possible de mettre en place :


· Se mettre avec bébé dans une pièce à l’éclairage sombre ou alors dans l’obscurité totale

· Rester dans le calme et le silence et lui parler tout doucement en chuchotant

· Faire du peau à peau ou bercer bébé dans ses bras

· Lui faire prendre un bain


Si jamais c’est trop difficile à surmonter pour les parents, on conseille soit de passer le relais à quelqu’un, soit, si ce n’est pas possible, de poser bébé en sécurité dans son lit, de fermer la porte et d’aller respirer 1 minute ou 2 afin de se calmer et de s’apaiser un peu.


#pleursdusoir#dysrythmie#bebe#larmes#décharge#soir#fatigue#stress#apaiser#patience#calme#parents#sommeil#nuit#parentsepuises


15 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout